Comment le fisc décide-t-il de lancer un contrôle fiscal ?

Comment le fisc décide-t-il de lancer un contrôle fiscal? Cette interrogation est presque universelle... Le système fiscal français repose sur un principe déclaratif. Ainsi, l’Etat se fonde sur le principe de confiance. La contrepartie de cette confiance est le pouvoir de contrôle détenu par l'administration fiscale. Par conséquent, sur le plan du principe, tout contribuable devrait être contrôlé au moins une fois toutes les 3 années.  Cependant, cela demeure de la théorie dès lors qu’il est impossible de procéder au contrôle de chaque contribuable tous les 3 ans. Aussi, a défaut de pouvoir être efficiente en quantité, elle s'est donnée comme objectif de se révéler efficace et redoutable sur la qualité des contrôles...

Lire la suite

Isabelle Arpaïa

Avocat Fiscaliste

Avocat Fiscaliste à Paris, ancien Inspecteur des Impôts. Consciente de l’incessante évolution de la fiscalité et la technicité de la matière, mon ambition est de vous informer et de vous la rendre plus accessible.

EN SAVOIR+

Isabelle Arpaïa

Retrouvez-moi sur les réseaux

Prenez un rendez vous en ligne avec Avocat Fiscaliste Maître Isabelle Arpaia

Vous souhaitez échanger rapidement sur votre problématique fiscale?
Prenez un rendez-vous en ligne en cliquant sur le bouton.
Ainsi, de votre domicile ou de votre bureau sur votre ordinateur ou votre mobile, vous pourrez échanger de manière sécurisée et en toute confidentialité par Visioconsultation ou téléphone.

Un Rendez-vous au Cabinet en présentiel est bien entendu possible.

La Saisie par le Fisc des contrats d’assurance-vie

La Saisie par le FISC des contrats d’assurance-vie - Isabelle Arpaia Avocat Fiscaliste au Barreau de Paris - Ancien Inspecteur des Impôts. Droit Fiscal -Fiscalité - Contrôle fiscale - Impôts - Contentieux Impôts - Recouvrement Impôts.

Selon l’article L.263-0 A du livre des procédures fiscales, peuvent faire l’objet d’un avis à tiers détenteur notifié par le comptable chargé du recouvrement, les sommes versées par un redevable souscripteur ou adhérent d’un contrat d’assurance rachetable, y compris si la possibilité de rachat fait l’objet de limitations, dans la limite de la valeur de rachat des droits à la date de la notification de l’avis à tiers détenteur. La doctrine administrative a apporté des précisions le 28 août 2017 sur les modalités d’application de cette saisie : L’avis à tiers détenteur (ATD) constitue une mesure de saisie de créances. Il...

Les dernièresPublications

Publications Populaires

Newsletter

Restons connectés et recevez les publications par mail !

à ne pas manquer